Je suis à la recherche constante de nouveaux défis. J’ai un parcours assez étonnant dans le domaine de l’alimentation.

Née dans une famille d’entrepreneur, je crois avoir hérité de la fibre d’entreprenariat. À l’âge de 24 ans, je me lançais en affaire avec un kiosque mobile où je parcourais le Québec. J’y vendais des patates en fleur (j’étais la première à avoir amené l’idée au Québec) et des oreilles d’éléphant (pâtisserie similaire à la queue de castor).

Épicurienne dans l’âme et je suis une personne qui aime travailler et faire découvrir de nouveaux produits. Je crois sincèrement avoir trouvé ma voie en offrant des petits pots de bonheur et de saveurs. Nous avons d’ailleurs pris une entente avec un producteur de camerises de Deschambault-Grondines pour la transformation de son petit fruit. Quelques PME ont fait appel aussi pour transformer leurs produits déjà existants et pour l’élaboration de nouvelles recettes.

Notre but est de travailler avec des aliments du Québec et  le plus local possible qu’ on peut trouver ces aliments dans des marchés publics où nous sommes déjà pour y vendre nos propres produits durant la saison estivale.